Faire le lien avec la jeunesse et la société israélienne

Le jeune adolescent fraîchement monté de France ne se retrouve généralement pas dans les mouvements de jeunesse israéliens. Barrières de la langue, de la culture, voire de la mentalité sont autant d’obstacles à son refus de participer quotidiennement aux nombreuses activités proposées dans son quartier.

Pour remédier à cette problématique et surtout pour offrir à cette jeunesse la possibilité de s’épanouir pleinement sur sa Terre, V.I.F est aujourd’hui présent dans les principales agglomérations israéliennes où la présence francophone est significative (Natanya, Ashdod, Raanna…). Sur place, une équipe dédiée, composée de moniteurs ou madri’him, se réunit chaque semaine, et au moment des vacances, dans le cadre d’activités, de loisirs et de cours de Tora.

Le but ultime étant de créer un véritable groupe actif de jeunes francophones qui s’intègreront progressivement à la jeunesse israélienne.